Bio

David Olivari
David Olivari est né en 1972 dans le sud de la France.

Titulaire d’un DEA Informatique en 1995, il a travaillé comme ingénieur dans le domaine des statistiques, de l’agriculture et plus récemment dans le domaine de la télévision interactive.

Son travail dans la télévision interactive, l’amenait parfois à développer et expérimenter, à titre personnel, des utilisations “artistiques” des outils de manipulation d’images. La Faites de la lumière 2003 est l’opportunité de finaliser et de présenter dispositif interactif : Tout le monde danse.

Coco Homme - Quartier Libre 2005dispositiv 1,3Pavillon du Musée Fabre - Nuit des MuséesRotoVideoProjectorTryptic de filles

Durant l’été 2004, il réalise une courte vidéo-danse Grande Rue 10:39pm sélectionnée pour le festival Dance On Screen 2004 organisé par The Place à Londres.

En octobre 2004, David rencontre sur internet Donald Abad artiste parisien qui cherche re-développer une installation vidéo interactive De l’effort. La synergie fonctionne et le dispositif est présenté pendant 15 jours lors de l’inauguration des nouveaux bâtiments de l’École National Supérieur des Arts Décoratifs.

Mandoline & IsabelleFête des Fanfares 2005 - MontpellierNous Autres - Cie Didier TheronPort of baselDes oranges et de la bière au gingembre - Aude Lebihan

David travaille sur une vidéo-danse avec Mathilde Duclaux : Pylone sur le rapport entre le corps et l’architecture dans l’espace Pitot à Montpellier et participe à la réalisation d’un reportage sur une création chorégraphie Les flotteuses ancrées de la compagnie Audrey Perin-Vindt.

Depuis janvier 2005, Il réalise des photos et/ou vidéos pour plusieurs companies de danse et théatre: Groupe Noces, Yann Lheureux, François Rascalou, Florence Saul, Les Boucans, Pulx, Amanda Pina, Cie Robinson mais aussi pour des événements culturels : Exposition Philippe Artaud, Atelier du spectateur, Festival Les Arts Mateurs Actifs . Son expérience en contact improvisation dans l’exercice du regard apporte une esthétique et écoute particulière à son travail de captation.

David continue en parrallèle de ces activités liées à l’image, des collaborations avec des artistes ou des structures liées à l’art contemporain : Project Singe, Panoplie.org, Pierre Bellemin, Aperto, La Reserve. Avec lesquelles, Il met en oeuvre ses compétences informatiques multimédia.

Ses créations personnelles Tryptic de Filles et GyroVideoprojecteur sont présentées à la Faites de la lumière 2005. Dans le cadre de La nuit des musées 2005, il propose une mise en lumière et vidéo du Pavillon du musée Fabre.

Durant l’été 2005, David Olivari a collaboré avec la chorégraphe Florence Bernaddans le cadre de l’évenement Montpellier Quartiers Libres 2005. 8 danseurs dans un appartement ont improvisés dans un appartement privé. Témoin de ce temps de recherche, il a réalisé Coco, solo pour un homme heureux une série de diapositives présentées sur des écrans suspendus dans la rue et de courtes vidéodanses sur de téléviseurs dans les vitrines.

Vive a onda que morre - Kiwat CieBarbara Princess à la Villa RougePhoto from steve-0027.jpgMonsieur Oun

Collaborateur à la Biennale Européenne d’Art Contemporain de Nimes, il apporte un soutien technique notament sur les questions vidéos, propose une programmation de videos artistiques et une installation sonore octophonique “Speaker” avec Jeanf Blanquet.

Membre du collectif Pulx, il mène un travail de réflexion autour de la thématique de “L’attente” sur le long terme. Ce projet a fait l’objet d’un événement [Samedi 15h] dans le cadre du festival Montpellier Quartiers Libres et d’une résidence de 6 semaines soutenu par la DRAC-LR au Lycée Agricole Claude Simon à Rivesaltes.

Il crée avec Karl Paquemar un duo organique et numérique combat de gueules mêlant images et danse autour de la confrontation. Il affirme dans cette pièce son rôle de créateur de dispositif scénique et visuel autour d’une esthétique numérique épurée. Cette collaboration a donné lieu à la réalisation d’un court métrage caps présenté au festival Dance On Screen 2006.

BMX AttitudeLes Bonnes - Jean GenetSyndrome - PulxStills from

Ses connaissance d’ingénieur multimédia seront mis à contribution sur des installations de Pierre Bellemin, Donald Abad. Il acquiert des compétences et developpe des applications autour des xbox-linux et du dispositif de controle interactif Arduino.

Pour le premier semestre 2008, David choisi de se concentrer sur 3 projets : La scénographie d’un solo de danse contemporaine “Dilemne” pour la Compagnie Portes Sud, la réalisation d’une vidéo sur scène pour le duo “Protections Particulières” de la Compagnie Taffanel et Scylla, char de parade, conçut avec Matthieu Audejean pour la Compagnie Malabar, un véhicule pourvu de 6 têtes articulées sur 4 axes de 6 mètres de long. David officie sur ce projet en tant qu’ingénieur et développe le logiciel de contrôle et d’asservissement de ce robot géant.

Le festival international méditerranéen qui se déroule à l’automne pour fêter ces 20 ans lui commande une installation vidéo dans le cadre de la programmation cinéma expérimental. Il réalise 24:60 une horloge humaine composé de 24 films d’une heure montrant des adultes dans leur quotidien et plus de 60 enfants pendant une minutes.

Children playing in the fontain at Seoul City HallDanse nu - Young Ho NamBowl skateboardingDoré d'eau - Cie VilcanotaEmphase 2.2 - Espace Travaux Public

L’année de 2009 commence par la représentation d‘Une Pièce Mécanique de la Cie Mille Plateaux Associé au CND à Pantin pour laquelle il a travaillé  3 mois à la conception et la réalisation électronique et informatique de 30 robots autonomes et dansant. Son travail de création d’images pour la scène se poursuit avec la Cie Taffanel pour une création dans l’espace de l’abbatial de Saint Savi Délier les anges.

Il conçoit un logiciel de post-production pour le court métrage Accouchement Sonique une production Métronomic réalisé par Jérome Blanquet. Avec Matthieu Audejean, ce sera la conception de moutons robots pour un spectacle de rue Transhumance Mécanique avec une présentation à Marseille début juin en partenariat avec Lieux Publics. Au début de l’été 2009, une représentation de Emphase 2.2 a rassemblé un large public dans la magie des carrières de Sussarge

Il se forme à l’électronique et la micro-électronique et réalise au sein des Fabricateurs des œuvres contemporaines automatisés pour : Vincent Ganivet, Patrice LefevreClaude Lévèque.

2009 est aussi l’occasion de partager son expérience du contact improvisation, il participe à l’animation d’un atelier hebdomadaire et propose un stage d’un week end avec Aurore Simon à La Chapelle avec l’association Des Liès.

Fucking Bordel Hope Project - Cie Ex VotoBodies in urban spaces - Willi DornerImago - Cie Micaëlle DespaquisClean Kiss - Aude Le BihanIncubus / Succubus

En 2010, Il participe activement à l’évènement Zone Artistique Temporaire par la production de Points de Vue, Points de Vie, diaporamas sonores autour de paroles d’habitants et de photos de quartier. Il réalise également pour les 30 ans du quartier Antigone un entretien avec l’architecte Ricardo Bofill et un dvd autour de l’exposition les “clefs d’Antigone”.

Il propose avec Kawenga des ateliers d’expérimentation autour du système Arduino et anime des séminaires autour de l’art des nouveaux média. Nouveau partenaire de l’équipe technique du Centre Régional d’Art Contemporain, il produit des dispositifs numérique pour les oeuvres des artistes présentés.

Il affine pour 2011 son positionnement professionnel comme un trait d’union entre technique et artistique. Force de proposition, il évalue et propose des solutions techniques sensibles au propos des artistes. Ce dialogue enrichissant permet la création d’objets artistiques fiables et réalisables.

David Olivari vit et travaille à Montpellier mais se déplace régulièrement en France et en Europe. Il profite de ces déplacements pour participer à des jams de contact-improvisation, mettre en place un réseau informel d’artistes indépendants et visiter les lieux de création. Son site web www.david-o.net propose également en téléchargement différentes séries de photos et vidéos.

L’intégralité de son travail est montée, retouchée, éditée, développée, réalisée, diffusée avec des logiciels libres sous GNU/Linux

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>